BOETTI


ALIGHIERO BOETTI

(Turin 1940 – Rome 1994)




D’abord une explication : le "e" d'Alighiero e Boetti est bien une conjonction de coordination, pas un caprice de l'étymologie.

C'est en 1968 qu'Alighiero Boetti décida d'associer ainsi son nom à son prénom: pour l'occasion, un envoi fut fait de cinquante cartes postales qui le représentaient dédoublé en jumeaux, se donnant la main à lui-même. La question du double, de la dualité en général est un des leviers sous-jacents de son œuvre. Cette idée d'une identité duale conduit naturellement à une remise en cause du principe même d'identité : dans un esprit voisin de l'introduction du "et" dans son patronyme, Boetti propose aussi d'écrire son nom en regroupant dans l'ordre alphabétique les lettres qui le composent :ABEEGHIIILOORTT.

La redistribution des données de la réalité dans un dispositif arbitraire dont la logique n'est pas moins grande que celle de l'ordre établi met en lumière le caractère fragile et purement conventionnel de nos repères apparemment les plus stables. Boetti pousse jusqu'à l'extrême la logique de cette perte d'identité par un rejet de l'effet de style, c'est-à-dire d'une permanence formelle qui autoriserait à identifier de manière efficace un auteur derrière chacune de ses productions. D'abord par la pratique de ce qu'on a convenu d'appeler le Mail Art ou Art postal: des envois poétiques, livrés aux vicissitudes de la poste et qui, de recommandés en retour à l'envoyeur, se patinent peu à peu de tampons, marques et codes anonymes. Par une délégation ensuite de la fabrication des oeuvres elles-mêmes : on verra ainsi Boetti mettre à contribution un village tout entier pour noircir un tableau à l'aide de stylos à bille... Cette pratique de sous-traitance artistique trouvera sa forme définitive à l'occasion d'un voyage en Afghanistan en 1971, au cours duquel Boetti découvre les traditions des tisserands de cette région du monde; il va dès lors confier aux femmes afghanes la confection des tableaux qui reviendront en Occident hanter le marché de l'art. Démarche doublement politique: tout d'abord elle remplit un programme qui était celui des pionniers de la modernité ensuite elle renvoie à la société industrialisés sa propre image , dans le miroir d'une culture qu'elle est en train de détruire.